Prêcher dans le désert

Publié le par aldric

Voilà plus d'un mois que de nombreux collègues se battent pour une meilleure éducation en Guyane. Manifestations, blocages, grèves, opération "Nuit des Ecoles", messages vus du ciel, l'imagination et la tenacité de ces défenseurs d'une éducation égalitaire, qui donnerait aux guyanais les mêmes chances qu'aux métropolitains, fait plaisir à voir. En tout cas pour la poignée de personnes qui en entend parler dans l'hexagone ! Car tout porte à croire que l'éducation n'intéresse pas les médias nationaux, et la Guyane encore moins... Régulièrement, on entend parler d'un lancement de fusée, d'orpaillage clandestin et de SIDA, mais on se soucie guère de savoir si les enfants de Guyane apprennent à lire dans de bonnes conditions. Et pour cause, les principaux médias appartiennent à de grands groupes protégés par le Président Adolescent de la République !
Et le problème de ce mouvement est qu'il donne à beaucoup l'impression désastreuse de prêcher dans le désert !
En effet, la France, et la Guyane en particulier, a bel et bien porté au pouvoir ce personnage, sorte de fils illégitime de Thatcher et Reagan, et cousin germain de Bush démoulé trop chaud. Il fallait être très naïf pour ne pas voir, en 2007, que cela signifierait un démantèlement du système éducatif tel que nous le connaissons, un enrichissement des plus riches de ce pays et un appauvrissement de tous les autres, une américanisation du système social (médicaments de moins en moins remboursés, retraites en voie d'extinction) et une précarisation de l'ensemble des travailleurs. Exit Victor Hugo, on ouvre des prisons et on ferme des écoles. C'est bien pour toutes ces jolies choses que les français ont voté, ainsi que les guyanais à raison de 54%. Pour le pouvoir sarkozyste comme pour la majorité des français, il n'est plus question de faire machine arrière quand on a commencé à instaurer un système où seuls les plus forts ont le droit de s'en tirer. C'est pourquoi les mouvements antagonistes sont si durement réprimés et étouffés. On n'a jamais vu sur Dailymotion.com et autres autant de vidéos de manifestations et d'appels au secours, sans compter les blogs créés pour relayer une information délaissée par les médias traditionnels ! Résultat, des connexions Internet sont mystérieusement bridées ou bloquées (j'en ai fait les frais !). Sur le terrain lui-même, on a rarement vu des policiers agir de la sorte avec des militants pacifistes : violences, arrestations et menottages injustifiés, volonté clairement affichée de "casser du prof"...
Toute société aurait-elle l'école qu'elle mérite ?

LIEN : Blog du Mouvement pour une Education de Qualité en Guyane

Publié dans Guyane

Commenter cet article