Paris - Pointe-à-Pitre II

Publié le par aldric

Le vol, disais-je donc, s'est plutôt bien passé. On a eu droit à deux repas : un en-cas d'abord, puis un véritable petit festin cellophané pour finir, avec ti'punch en apéritif et vin rouge pour accompagner un colombo de poulet emballé dans de l'aluminium. L'impression d'être un astronaute dure tout le temps du repas, d'autant que l'espace vital de chacun est très limité. A côté de moi, est assis un petit guadeloupéen de 4 ou 5 ans. Après seulement une heure de vol, il commence déjà à demander à sa mère, "on arrive ?"... Autant dire que la maman en question (qui avant d'embarquer est sûrement tombée dans du parfum duty-free et m'irrite sérieusement les sinus) doit rivaliser d'imagination pour tenir en place son marmot, pour lequel je jouerai tour-à-tour le rôle d'accoudoir, d'oreiller pour la sieste, et accessoirement de punching-ball. Peu importe, comme souvent ces derniers temps, je suis là sans être là, d'autant que le ti'punch m'emmène vers une longue sieste pleine de béatitude...

Publié dans mangrove

Commenter cet article